fbpx
Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.
Désencombrement : Pourquoi et comment le faire ?

Désencombrement : Pourquoi et comment le faire ?

Pièce encombrée avec des cagettes empilées

Vous avez une tendance à stocker vos objets, garder vos meubles
« au cas où » ? Au fil du temps, tout s’accumule et la place dans votre logement et votre confort diminue par la même occasion. Profitez du couvre-feu pour faire le tri chez vous et désencombrer votre logement. Et surtout, ne jetez pas ! Pensez plutôt à donner.

Cet article a pour but de vous orienter dans cette démarche. Faire le tour de son logement petit à petit est évidemment la meilleure chose à faire. Mais attention, quand on fait du tri, il ne faut pas avoir peur du moment où toutes vos affaires sont sorties pour ensuite trier et mieux ranger. Alors courage et lancez-vous, vous vous sentirez plus léger !

Pourquoi se lancer dans cette
« corvée » ?

Faire le tri n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant ni même d’amusant à faire. Mais cela reste nécessaire pour beaucoup de points que nous allons voir ensemble.

Régler les problèmes d’encombrement

Évidemment, la première chose que l’on peut voir, c’est que désencombrer fait gagner de la place. Si vous avez l’impression de vous sentir à l’étroit chez vous, pensez à vous délester de quelques meubles, vêtements, petit électroménager, bibelots, livres etc.

Améliorer son hygiène de vie

t oui, les choses qui s’entassent peuvent générer des problèmes d’hygiène dans votre logement. L’air circule moins bien dans une pièce encombrée, l’humidité s’installe, les bactéries et champignons prolifèrent.

Idéal pour ceux qui déménagent souvent

Et oui, moins d’affaires au quotidien induit forcément un allègement de la facture lors du déménagement. Un camion plus petit, moins de manutention, moins de préparation de cartons, moins de déballage et du coup moins de stress. Tout le monde y gagne (sauf les déménageurs) ! Et si jamais vous n’avez vraiment pas grand-chose à déplacer, pensez à louer vous-même un camion et faites-vous aider par vos amis.

Démarche minimaliste qui réduit le stress au quotidien

Si on rentre un minimum dans les détails, l’état d’un logement influe sur la psychologie de ses occupants. Un logement où le linge s’entasse, un meuble qui prend trop de place, la petite corbeille à l’entrée qui sert de vide poche quand on rentre qui est pleine…. Tout cela augmente le stress. Optimiser et bien ranger son espace de vie est ainsi synonyme de confort et de relaxation.

Réduire le temps passé à faire le ménage

Un atout majeur pour ceux qui voient le ménage comme une corvée : réduire l’encombrement réduit aussi le nombre d’objets à nettoyer et facilite l’accès à d’autres ! Évidemment, n’allez pas vivre comme un ascète non plus mais pensez surtout à l’optimisation. Et comme le grand nettoyage de printemps se rapproche de plus en plus, c’est vraiment la bonne période pour faire le tri.

Avant de commencer le désencombrement

Avant toute chose, prévoyez un espace réservé et des cartons. Si le tri n’a pas été fait depuis plusieurs années, on peut facilement être surpris par tout ce que l’on a accumulé.

Comment faire le tri chez soi

La seule bonne méthode pour faire le tri est de faire les pièces de votre logement une par une. Si vous avez des problèmes de motivation, n’hésitez à vous dire « Aujourd’hui je fais cette pièce, demain la suivante ». Sinon il y a des risques de s’arrêter en cours de route et de tout laisser tel quel. Par exemple, on va dans sa chambre, on sort toutes ses affaires et on fait 3 tas : « je garde », « je jette, je donne ou je vends » et « je ne sais pas ».

Les questions à se poser

Quand vous êtes devant votre objet (pour lequel vous hésitez encore), posez-vous les bonnes questions :

  • Est-ce que je l’ai utilisé au cours des 6 derniers mois ?
  • Est-ce qu’il a une valeur sentimentale ?
  • Demande-t-il trop de temps ou d’argent à entretenir ?
  • Est-ce un objet dangereux pour la santé de votre famille ?

C’est en se posant les bonnes questions vous arriverez au bout de votre tri avec seulement deux tas.

Que fait-on des objets dont on ne veut plus ?

Une fois que votre tas « je ne sais pas » est réparti entre les deux autres tas et que votre tas « je garde » est rangé, il ne vous restera qu’une pile que vous devrez encore diviser en trois parties : « je vends », « je donne » et « je jette ».

Si l’objet en question est dégradé ou abimé, il faut le déposer dans votre déchèterie et il se fera dans beaucoup de cas démanteler et sera recyclé ou malheureusement incinéré. Si votre objet reste utilisable, il vous reste la solution de le revendre et mettre un peu d’argent de côté ou de le donner.

Pourquoi ne pas jeter ?

Dans la mesure du possible, évitez de jeter. Une quantité significative d’énergie et de matériaux ont été utilisés pour créer l’objet que vous avez entre les mains, comme des métaux rares pour tout ce qui est électronique, ou du coton pour les vêtements qui demande une énorme quantité d’eau. Le problème est que les ressources fournies par la Terre ne sont pas illimitées donc tôt ou tard, si tout le monde jette ses objets, nous épuiserons la majeure partie des ressources qu’offre la Terre.

Où peut-on vendre ses objets ?

De nombreux sites de petites annonces existent comme Leboncoin ou Vinted, à vous de voir selon vos préférences. Au final, le but est de vider l’encombrement temporaire du désencombrement (vous nous suivez ? 😉) le plus rapidement possible. Sinon, cela risque de faire partie du paysage ou alors de finir à la poubelle !

Où peut-on donner ses objets et pourquoi ?

Le don d’objets est une démarche solidaire et altruiste, en plus d’être écologique. Cgivemarket est un site de petites annonces de don d’objets entre particuliers. Vous n’avez qu’à poster votre/vos annonce(s) et attendre un preneur. Sinon, vous pouvez également donner à des associations comme Emmaüs.

laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut