fbpx
Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou EDGE.
Pourquoi tout donner ?

Pourquoi tout donner ?

Image représentant les mains de bénévoles pour donner et s'entraider

Notre ère consumériste mesure l’intérêt ou la valeur d’une personne selon ses possessions. La question du don devient de plus en plus obsolète, même s’il reste beaucoup de personnes encore sensibles au don. Il est de plus en plus important de retrouver le don, cette capacité à offrir sans rien attendre en retour, que ce soit le don de son temps, ou de ses objets pour éviter que les échanges humains ne deviennent qu’un échange à double sens.

Qu’est-ce que le don ?

Peu importe la nature du don, qu’il soit physique, comme un bien, un service, ou alors moral, comme soutenir une personne dépressive, il est normal de ne rien attendre en retour. Ce n’est pas un échange, c’est donner librement un peu de soi ou de ce que l’on a à autrui sans attendre d’argent ou de compensation quelle qu’elle soit.
Par exemple, laisser sa place dans le métro à une personne âgée est un don, cela peut sembler normal pour certaines personnes mais malheureusement pas pour d’autres. Pourtant, cela ne coûte rien et cela soulagera ou rendra service à la personne.

Pourquoi donner ?

Nous parlerons surtout des biens, mais imaginons par exemple notre vie comme une grande pièce. Nous voulons la meubler comme il nous convient, sans trop la surcharger pour nous déplacer librement. Tout au long de notre vie, nous accumulons des petits riens qui peu à peu encombrent notre espace et pourtant ne servent pas à grand-chose. Il est nécessaire dans ces cas-là de désencombrer, de donner des objets (ou les vendre).
On peut faire le parallèle avec notre vie sociale, avec toutes les réclames et la société poussant à acheter et consommer de plus en plus. Le simple fait de donner sans rien attendre en retour nous aide petit à petit à lâcher prise et ne pas rentrer dans le moule de la société de consommation.
Le plus dur est de résister à la valeur marchande de chaque chose ou service et de faire un geste totalement désintéressé.
Le don s’apprend, ce n’est pas quelque chose d’inné. Certaines personnes dotées d’une grande empathie tendent naturellement à donner sans rien attendre mais ce n’est pas toujours le cas. Le simple fait d’offrir nous grandit psychologiquement, nous avons l’impression d’avoir fait une bonne action et cela peut rendre nos journées plus lumineuses. Des études montrent aussi que le don de manière générale est bénéfique pour la santé, en réduisant le stress ou en nous rendant simplement heureux de pouvoir être libre de donner.

Donner quoi et à qui ?

Le don concerne généralement des biens, comme des objets ou de l’argent pour des associations caritatives ou d’autres personnes. Mais il existe aussi le don de service ou le don de soi comme aider quelqu’un à traverser la route, ou encore donner de son temps pour soutenir une cause qui a une grande valeur pour nous.
Il reste un autre don dont on parle peu, c’est le don du sang, qui peut sauver des vies. N’hésitez pas à regarder sur le site de l’EFS pour trouver la collecte la plus proche.

Laissez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut